Caroline Dath est graphiste au sein du studio Kidnap Your Designer, qu’elle anime avec Damien Safie.

Le studio s’est spécialisé dans la création graphique dans les domaines de l’architecture, du design, de la musique, du cinéma, du théâtre, de l’associatif, des arts et de la culture en favorisant une approche conceptuelle inspirée des caractéristiques propres à chaque projet.

Elle a co-initié le collectif We Are Graphic Designers qui sensibilise les commanditaires de design graphique à la culture du graphisme et la qualité de la commande publique.

Caroline est enseignante à l’erg, depuis 2009, au sein de l’atelier de Graphisme.

Elle anime également le module « Digital Non Binaire » créé avec Stéphanie Vilayphiou (OSP) et le module « Du concept éditorial à l’impression ».

Depuis 2017, avec Loraine Furter et Xavier Gorgol, elle fait partie du groupe de recherche Teaching To Transgress* qui est une expérimentation sur les questions de genres, de post-colonialisme, de féminismes intersectionnels, queer et situés dans la pédagogie et la pratique des arts.

Elle met en œuvre une démarche réflexive sur des pratiques pédagogiques qu’elle expérimente en initiant des workshops (Summer School Art Passing Trans*, Trans//Border, Gender Fluid Bye Bye Binary,…), en animant avec d’autres ou encore en écrivant.

Caroline est enseignante à l’erg, depuis 2009, au sein de l’atelier de Graphisme.

Elle anime également le module « Digital Non Binaire » créé avec Stéphanie Vilayphiou (OSP) et le module « Du concept éditorial à l’impression ».

Depuis 2017, avec Loraine Furter et Xavier Gorgol, elle fait partie du groupe de recherche Teaching To Transgress* qui est une expérimentation sur les questions de genres, de post-colonialisme, de féminismes intersectionnels, queer et situés dans la pédagogie et la pratique des arts.

Elle met en œuvre une démarche réflexive sur des pratiques pédagogiques qu’elle expérimente en initiant des workshops (Summer School Art Passing Trans*, Trans//Border, Gender Fluid Bye Bye Binary,…), en animant avec d’autres ou encore en écrivant.

Miaouw !